Passer au contenu

Actualités

A A A

La première usine de traitement de matériaux de batteries en aval du Canada sera construite à Sudbury

Wyloo a conclu un protocole d'entente (PE) avec la Ville du Grand Sudbury pour obtenir une parcelle de terrain pour construire une installation de traitement des matériaux de batterie en aval. La nouvelle installation comblera une lacune critique dans la chaîne d'approvisionnement en batteries de véhicules électriques (VE) du Canada en établissant la première solution intégrée de matériau actif de mine à cathode précurseur (pCAM) au Canada.

Kristan Straub, PDG de Wyloo Canada, a déclaré que l'installation fournirait la pièce manquante dans les aspirations du Canada à développer une chaîne d'approvisionnement nationale en batteries pour véhicules électriques, en produisant du sulfate de nickel à faible teneur en carbone et du pCAM à dominante nickel, des ingrédients clés pour les batteries de véhicules électriques.

« Conscient de la demande mondiale de véhicules électriques et d'autres technologies propres, le Canada a investi plus de 40 milliards de dollars jusqu'à présent pour faire du pays une plaque tournante mondiale de l'industrie des véhicules électriques. Même si nous saluons cet investissement, il a mis en évidence une lacune importante dans la chaîne d’approvisionnement nord-américaine des véhicules électriques, en particulier dans la conversion du minerai en produits chimiques pour batteries », a-t-il déclaré.

« L'urgence de renforcer la capacité de l'Amérique du Nord à traiter les métaux – en particulier le nickel – n'a jamais été aussi évidente. Notre installation sera la pièce manquante qui renforcera la capacité de traiter les matériaux des batteries ici même à Sudbury.

Le nickel destiné à l'installation sera fourni par la mine Eagle's Nest proposée par Wyloo dans la région du Cercle de feu du nord de l'Ontario, ainsi que par d'autres sources de matières premières contenant du nickel de tiers et de matériaux de batterie recyclés.

« Avec Eagle's Nest comme point d'ancrage, combiné avec des flux tiers provenant d'autres sources nord-américaines, nous construisons suffisamment de capacité pour répondre à 50 % de la demande de nickel provenant des investissements annoncés dans les véhicules électriques », a déclaré M. Straub.

« Notre engagement est de fournir un approvisionnement responsable en nickel propre de haute qualité, de l’extraction à la transformation. Cet engagement vise à permettre au Canada, connu pour ses normes environnementales inégalées et ses pratiques durables, d'être un leader en matière d'investissement local dans la transformation en aval, en établissant une chaîne d'approvisionnement stable et éthique sans dépendre des importations en provenance de l'étranger.

« Je tiens à remercier la Ville du Grand Sudbury pour sa vision visant à favoriser l'industrie locale et je tiens également à reconnaître le soutien des Premières Nations Atikameksheng Anishnawbek et Wahnapitae avec lesquelles nous sommes impatients de nous associer à mesure que nous progressons dans ce projet.

Citations des Premières Nations Atikameksheng Anishnawbek et Wahnapitae

« Nous sommes impatients de poursuivre la conversation et de développer un partenariat avec Wyloo pour ce projet », a déclaré Atikameksheng Anishnawbek Gimaa Craig Nootchtai. « Travailler ensemble garantit que nos traditions et notre culture sont intégrées au développement économique des terres. »

« Participer à ces conversations est vital pour nos communautés », a déclaré Larry Roque, chef de la Première Nation Wahnapitae. « Le partenariat qui sera développé avec ce projet mettra en valeur ce qui doit être fait pour les autres Premières Nations et les entreprises privées.

Le Grand Sudbury a été choisi comme emplacement pour l'installation en raison de son leadership mondial dans le secteur minier et de son avance dans la transition vers les technologies propres, ainsi que de son engagement envers la réconciliation des Autochtones avec les communautés des Premières Nations.

Citation de la Ville du Grand Sudbury

« Le Grand Sudbury possède les terres, le talent et les ressources nécessaires à l'avenir de l'exploitation minière et de la technologie BEV, comme en témoigne le fait que Wyloo a choisi notre communauté pour la première installation canadienne de ce type », a déclaré le maire du Grand Sudbury, Paul Lefebvre.

« Notre riche histoire minière, nos efforts de décarbonisation et nos pratiques minières durables nous distinguent et garantissent que nous sommes prêts à soutenir et à stimuler l'innovation. Nous sommes un centre minier mondial qui investit dans l’avenir et nous sommes impatients de travailler avec Wyloo et les partenaires autochtones locaux à mesure que ce projet progresse.

Citation du gouvernement de l'Ontario

L'honorable Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce de l'Ontario, a déclaré : « La richesse minérale essentielle de l'Ontario nous distingue en tant que destination mondiale pour la production de véhicules électriques et de batteries pour véhicules électriques.

« Nous félicitons Wyloo pour son protocole d'entente avec la Ville du Grand Sudbury visant à construire la première installation de traitement des métaux pour batteries en aval de notre pays, ce qui ajoutera un autre maillon essentiel à la chaîne d'approvisionnement de bout en bout entièrement intégrée des véhicules électriques de l'Ontario », a déclaré le ministre Fedeli.

« J'attends avec impatience le soutien continu des gouvernements de l'Ontario et du Canada pour accélérer la voie vers la production, ce qui créera une véritable chaîne d'approvisionnement nord-américaine depuis la mine jusqu'aux batteries de VE », a déclaré M. Straub.

Wyloo termine actuellement une étude de définition du projet, la construction de l'installation devant commencer après la construction de sa mine proposée Eagle's Nest. La construction de la mine devrait commencer en 2027.

Wyloo et la Ville s'engagent à collaborer avec les parties prenantes, en particulier les communautés autochtones, pour explorer et identifier des partenariats potentiels afin de garantir des avantages économiques, sociaux et environnementaux partagés et d'autres opportunités de collaboration.

Wyloo appartient à Tattarang, le groupe d'investissement privé d'Andrew et Nicola Forrest.

-30-