Innovation

Sudbury signifie innovation.

Du point de vue de l’innovation, Sudbury est bien placé pour offrir des expertises en recherche et en développement, grâce à des organismes comme le Centre for Excellence in Mining Innovation (CEMI), le Mining Innovation, Rehabilitation and Applied Research Corporation (MIRARCO), Cambrian Innovates et le Northern Centre for Advanced Technology Inc (NORCAT).

À l’Université Laurentienne, on retrouve l’École des mines Goodman, l’École de génie Bharti, l’École des sciences de la terre Harquail et Innovation et technologies minières à la Laurentienne (LMIT). LMIT est un organisme parapluie qui assure la coordination et la promotion de toutes les recherches liées à l’industrie minière qui sont menées à la Laurentienne par le Centre de recherche en exploration minérale, le Centre de recherche sur la santé et la sécurité au travail, le Centre pour la vitalité des lacs Vale, et MIRARCO. Terre de métaux, une initiative de la Laurentienne d’une valeur de 104 millions de dollars, a récemment reçu 49,2 millions de dollars du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada. Cette initiative transformera notre connaissance de la formation des gisements de métaux de base et de métaux précieux tout au long de l’évolution de la planète et fera du Canada un meneur dans le domaine de la formation des ressources en métaux.

Cambrian Innovates est le centre de recherche appliquée de Cambrian College. Ce centre joue un rôle important dans l’écosystème de l’innovation du Grand Sudbury par ses efforts en vue d’étendre les partenariats entre l’industrie et les chercheurs. Cambrian a récemment établi un partenariat avec XPS Expert Process Solutions de Falconbridge. Avec son équipe chevronnée d’ingénieurs et de techniciens de laboratoire, cette entreprise possède des expertises dans le domaine du traitement des minéraux et de la minéralogie, de la métallurgie extractive, du contrôle de procédés et de la technologie des matériaux. Or, elle a mis à profit sa relation avec Cambrian Innovates afin d’obtenir plus de soutien pour la mise en œuvre de ses solutions innovatrices. XPS est à la fine pointe des techniques de traitement de la chromite et sa fonderie expérimentale a servi pour transformer en ferrochrome le minerai de chromite extrait du gisement du Cercle de feu. XPS continue de participer au développement de nouvelles technologies de traitement de la chromite dans le cadre de ses relations étroites avec Canmet, Noront et de grandes firmes d’ingénierie.

Au Collège Boréal le Bureau de la recherche appliquée et de l’innovation soutient des projets et des initiatives qui visent l’innovation, la croissance économique et la productivité. Fidèle à la réputation de Sudbury, Boréal a développé des expertises importantes dans les domaines de la foresterie et de la sylviculture. Ses serres produisent annuellement environ 300 000 semis, qui sont vendus aux entreprises forestières et minières aux fins de leurs programmes de reverdissement. Un projet de recherche appliquée en cours à Boréal étudie le potentiel de la séquestration du carbone au moyen de nouvelles plantations d’arbres sur des terrains anciennement dénudés ou partiellement dénudés à proximité de la fonderie de Falconbridge, un projet qui découle directement des plantations d’arbres effectuées dans le Grand Sudbury depuis le milieu des années 1980.

NORCAT est doté d’un centre d’innovation et de commercialisation qui s’étend sur 60 000 pi2 et qui fournit de la formation des entrepreneurs sous-traitants, des programmes de classe mondiale et des ressources en matière de santé et de sécurité au travail. NORCAT gère aussi le centre de recherche en innovation de Sudbury et son centre de formation souterrain comprend une mine d’essai pleinement fonctionnelle qui offre des possibilités de formation, de développement de produits et de mise à l’essai de produits. D’autres organismes de recherche et de développement dans la grappe minière de Sudbury ont la capacité de soutenir toutes les opérations de Noront, comme le centre FPF, l’exploration et l’extraction dans la région du Cercle de feu et les besoins en matière de la fonte et de l’affinage du nickel et du cuivre.